Trier par catégories
Capture d’écran 2020-04-17 à 16.16.06.png

Le Collège Declic souhaite développer

  • les savoirs être afin d’apprendre à être harmonie avec les autres et développer le sens de sa propre responsabilité,
  • le savoir cognitif pour redevenir acteur de sa scolarité et de ses tâches mentales,
  • tout en respectant le socle commun de connaissance et de culture de l’Education Nationale.

Pour cela nous mettons en place une pédagogie positive de la joie, de l’élan, de la coopération de l’autonomie et de la collaboration. Nous consacrons la moitié de la semaine à des activités multiples de développement de soi afin de permettre le déploiement des ressources intérieures de chacun.

Nous évoluons dans un climat de partenariat entre professeurs, jeunes et parents afin que chacun trouve sa place et soit contributeur de la communauté éducative.

Plus de détails sur le site internet.

 

 

image.png

Collège et lycée alternatifs (pédagogies coopératives).

Nous portons un projet d’éducation alternative, qui cible les objectifs suivants : des apprentissages animés par l’élan et l’enthousiasme des jeunes, un cadre empathique où l’entraide, la collaboration, le dialogue sont mis en avant, mais surtout, un lieu où les adolescents se sentent bien, appréciés, soutenus, et libres d’être eux-mêmes.

A cela s’ajoutent trois autres priorités : développer les fonctions exécutives des ados, sensibiliser les jeunes à la sauvegarde de l’environnement et inclure du développement personnel. En effet, pourquoi attendre 30 ou 40 ans pour trouver sa voie, connaître le fonctionnement du cerveau pour réussir et s’intéresser au potentiel de chacun ?

Image-Team-Anna2.jpg
06782904980678290498

Juriste et coordinatrice de projets culturels spécialisée dans les Arts du Spectacle, je m’oriente depuis le début de mon activité vers des actions d’Education Artistique et Culturelle; persuadée du bien fondé de ces actions pour le développement de la curiosité, de la tolérance, de l’ouverture d’esprit et de l’esprit critique. Ceci en direction d’un jeune public mais également vers des publics dit empêchés ou éloignés de la culture. Entre pratique, écoute et découverte, la culture est un médium que nous devons de mettre au service de l’éducation comme vecteur de lien social, combattant l’exclusion, l’ignorance et l’inertie.

Capture d’écran 2020-02-10 à 10.34.26.png

En septembre 2020, l’École Montessori Bilingue de Montpellier, école privée hors contrat, proposera aux parents et aux enfants un projet d’école basé sur la pédagogie Montessori. 

La première année, l’école accueillera des enfants de 2 à 6 ans au sein de 2 ambiances bilingues.

Le bien-être de l’enfant est au coeur du programme pédagogique :

  • Un environnement bilingue : 1 éducateur·rice francophone et 1 éducateur·rice anglophone par ambiance
  • Développement de l’autonomie et la confiance en soi : manipulation du matériel Montessori 
  • Le libre mouvement : de grandes ambiances, un cadre chaleureux et sécurisé
  • Une sensibilisation aux gestes éco-citoyens
  • Des activités en extérieur : une grande cour de 1000m2 avec des bacs potagers et le parc Montcalm à proximité
  • Un temps de bien-être quotidien : une séance d’éveil corporel chaque matin
La Passerelle Pessines.JPG
06122114860612211486

Ce que nous recherchons : L’épanouissement des enfants et ados. Qu’ils apprennent à se connaitre, à découvrir le talent qu’ils ont en eux et étudient avec et dans la joie !

Ce que nous apportons : Un collège bienveillant offrant une pédagogie active pour apprendre avec enthousiasme et autonomie.
Un lieu pour travailler sur soi afin de se découvrir et découvrir son ou ses talents (développement personnel).
Un lieu pour developper les fonctions exécutives de l’ado par le jeu.

logo carré.png

Ecole élémentaire bilingue français – anglais de type « labschool ». Ouverture en septembre 2020.

Pédagogies alternatives issues des pionniers (C. Freinet, M. Montessori, J. Dewey, …) et des travaux de recherche actuelle en sciences de l’éducation, psychologie, neurosciences, …

L’école propose une garderie jusqu’à 19H et de nombreuses activités extra-scolaires (chinois, robotique, arts plastiques, …).

 

avatar m Cordier.jpg

Enseignant de Technologie en collège

photo1.jpg

Mana, c’est une école de 14 enfants maximum (compte-tenu du local où nous sommes), en classe unique 3 à 11 ans pour retrouver la qualité d’un environnement familial en ville.

Chaque enfant mérite l’écoute, l’attention et l’observation propre à son développement.

Mana, c’est un collectif d’enfants, de parents et de professionnels qui se sont regroupés pour réfléchir ensemble à un lieu où nous apprenons à vivre ensemble (pédagogies de Célestin Freinet, de Paul Le Bohec et de Bernard Collot).

L’apprentissage repose également sur les observations directement liées à l’expérience vivante et quotidienne des enfants et des adultes. Le programme de l’Education Nationale est également un référentiel pour la structure. Mana, c’est aussi un projet pilote pour accompagner d’autres collectifs à ouvrir leur propre structure, une école à leur image.

Mana, ce sont des personnes engagées qui vivent l’échange, la liberté et la parentalité positive.

Mana, c’est avant tout une histoire de rencontres et d’envies communes desquelles découle une véritable aventure humaine, un regroupement de personnes où chacun apporte sa contribution. Chacun est convaincu qu’apporter sa pierre contribue à la réalisation de notre école !

Place de chacun au sein du projet :

  • L’Enfant: l’intention du projet est la recherche de l’accompagnement de l’enfant dans sa globalité. Tout est mis en œuvre pour répondre à son développement et à son équilibre. Pour ce faire, trois dimensions sont prises en compte : la dimension psychocorporelle, relationnelle et langagière.

 

  • Le Parent: C’est le premier éducateur de son enfant. En choisissant de participer au projet, il s’inscrit dans un processus de recherche, de remise en question et de développement de sa relation avec son enfant et de sa place au sein du collectif. Par son implication, il partage sa compétence, ses savoir-faire, ses évolutions.

 

  • Le Professionnel: C’est celui qui garantit la mise en œuvre du projet Mana. Il s’inscrit comme le parent dans un processus de recherche. Il est en capacité de relier ce qui se vit avec les trois dimensions mentionnées précédemment. En fonction du nombre de personnes au sein de la structure, il peut y avoir plusieurs professionnels pour garantir la qualité de la mise en œuvre du projet.

 

  • Le Collectif : Enfants, parents, professionnels C’est un collectif où chacun contribue. Les participants peuvent s’appuyer sur ce collectif pour contribuer, créer, développer, cheminer

 

Cécile PRIOU – Coordinatrice du projet

06 70 95 62 41

contact@maison-des-apprentissages-naturels.org

Page Facebook : Maison des apprentissages naturels

Site internet : http://www.maison-des-apprentissages-naturesl.org

Adresse de l’école : 19 avenue Parmentier à Fontenay-Sous-Bois

 

ecole-athena.jpg

Le monde change, l’école aussi !

On ne choisit pas d’être différent. C’est pour cette raison que nous avons créé une école unique en son genre, dédiée aux enfants atypiques (précoces et hypersensibles ayant ou non des troubles associés : dys- tdah).

  • Nous couvrons toute la scolarité de la Maternelle au Bac
  • Notre pédagogie est dite active et individualisée
  • Nos groupes classes sont à niveaux multiples et à petits effectifs (14 enfants)
  • Notre enseignement est transversal et pluridisciplinaires
  • Nous dispensons des cours de méditation guidée et animons des ateliers de Communication Non Violente pour aider l’enfant à gérer ses émotions et son stress, nous avons intégré des temps de vivre ensemble, de judo pour les primaires, des ateliers philosophiques…
  • Nous utilisons les neurosciences avec notamment des temps d’Activation des Acquis pour « Apprendre à Apprendre »
utilisateur.jpg

Enseignante dans le public à Paris depuis 5 ans.

Remplaçante car pas assez de points pour obtenir un poste fixe. Probablement pour encore plusieurs années.

Ces années d’enseignement m’ont permis d’affirmer aujourd’hui mon désir de travailler dans une école maternelle alternative de la région parisienne. Je mûris ce projet depuis bientôt 3 ans par des lectures, visionnages, sites web et réseaux sociaux…

Le Festival pour l’école de la Vie 2018 m’a offert de belles rencontres et de l’espoir pour ma reconversion professionnelle.

A bientôt !

Afficher 11 résultats