Aider un adolescent à devenir adulte

par | Sep 1, 2018 | Blog, Développement personnel | 0 commentaires

Le chemin pour devenir un adulte mature et responsable est long ! Et entre désir d’indépendance et besoin de sécurité, les adolescents ont besoin de l’aide précieuse de leurs parents, entre réalisme et bienveillance, pour se construire sereinement. Voici quelques conseils pour aider votre ado à devenir adulte !

Qui sont les “ adulescents “ ?

Ils ont entre 18 et 25 ans, vivent sous le toit familial, poursuivent leurs études ou sont à la recherche d’un emploi. Ce ne sont plus des ados, mais pas encore des adultes. Ces jeunes adultes qui peinent à passer le cap de l’indépendance interrogent de plus en plus les parents :  Comment les guider sans les étouffer, les préparer à l’envol sans les laisser tomber ?

La route vers la maturité

Savoir prendre les bonnes décisions pour soi, gérer ses émotions, respecter les autres… Il y a de nombreuses choses à maîtriser pour atteindre la maturité de l’âge adulte. Voici plusieurs conseils pour vous aider, parent, à guider votre adolescent dans cette belle et sinueuse voie !

Acceptez de couper le cordon !

C’est une des premières choses à prendre en compte, même si parfois on n’ose pas se l’avouer : vous devez avoir le désir d’aider votre enfant à quitter l’adolescence ! Philippe Hofman, psychologue clinicien spécialiste de l’adolescence, aborde ce sujet dans son dernier livre L’Impossible Séparation. Il nous explique les particularités des familles modernes et des nouveaux liens affectifs qui nous l’avouerons, deviennent de plus en plus complexes et paradoxaux. Pour décrire les parents nouvelles générations, il utilise le terme de “coupés-collés” et explique : “ Ils se sont coupés de leurs propres parents et de leurs traditions contraignantes, pour mieux se coller à leurs enfants qu’ils maintiennent dans un lien de dépendance et d’anxiété. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que ces parents soient prêts à tout pour préserver ce lien, grâce au soutien affectif, financier, logistique…” Or, ces comportements créés des enfants comblés mais fragilisés, qui réfléchissent de plus en plus à deux fois avant de quitter le luxe du domicile familial ! Ainsi, la 1ère chose à faire pour aider son enfant sur cette voie, c’est de le vouloir 🙂

Comprenez que la surprotection est un frein à son développement

En tant que parent, nous avons tous envie d’éviter à notre enfant de ressentir les souffrances de la vie. Nous le protégeons et aimons le garder dans le “ monde des bisounours “ le plus longtemps possible. Ce comportement est sain et chaque enfant devrait avoir la chance de voir son innocence être préservée. Mais lorsque votre enfant est devenu un jeune adulte, il doit s’exposer au risque, nécessaire à sa construction? Les échecs sont les plus belles opportunités de développement ! Lorsque nous sommes trop dans l’affectif, ou matériellement présents, le jeune a moins de chance de construire son parent intérieur, c’est-à-dire sa maturité. Il est nécessaire que l’adolescent ai l’occasion de compter sur ses ressources personnelles. Faire face, faire les bons choix pour soi, développer une pensée autonome, se respecter et respecter les autres… Telles sont les grandes lignes de la notion de responsabilité que donnent les psys. Toutes convergent vers un même but : savoir prendre soin de soi sans oublier les autres.

Allez-y par étape, tous ensemble

Ce tournant est l’un des plus important d’une vie, et nécessite donc plus que jamais que les parents de l’ado parviennent à trouver la bonne distance pour l’accompagner. Or, nous pouvons inconsciemment faire preuve de discours paradoxaux, dénotant d’un côté l’envie que son ado devienne un adulte épanoui, et en même temps le doute qu’il soit vraiment prêt ! Un comportement difficile à gérer pour l’enfant, qui n’est pas encore adulte, et qui ne peut donc pas être sûr d’être prêt ! Alors, on en revient au conseil n°1, ayez l’envie de l’aider, et faites-lui confiance, c’est la plus belle manière de l’accompagner. Pour avancer à petits pas, marquez les étapes symboliques, comme le bac, le permis de conduire, la majorité, le premier stage ou job… Organisez des fêtes pour ces événements, mais célébrez également les avancées moins palpables, comme lorsque vous ressentez qu’il a trouvé sa voie, qu’il devient altruiste et a envie de donner aux autres, et tout autre comportement qui vous rende fier de la belle personne qu’il devient ! Précisez-lui que c’est un nouveau palier de franchi : ceci le valorisera, et vous permettra d’apprendre à vous positionner différemment, pas à pas.

Apprenez-lui la vie

Ceci paraît évident, mais à vouloir trop épargner de contraintes à nos enfants, nous avons tendance à oublier de leur apprendre également toutes les choses qui feront parties de leur quotidien dans leur vie d’adulte, de les mettre face à la réalité, tout simplement. Ainsi, il ne faut pas hésiter à les laisser se débrouiller avec leurs papiers par exemple, être là si ils ont vraiment besoin d’aide, mais ne pas faire à leur place les démarches administratives. De la même manière, incitez-les à gérer eux-mêmes leurs rendez-vous médicaux. La réalité, c’est aussi la gestion d’un budget, seul, avec le minium de dérapages autorisés ! On peut également leur laisser la maison et partir en vacances, les solliciter pour des travaux de bricolage, leur demander de trouver des stages rémunérés à l’étranger plutôt qu’en France… Quoi de mieux qu’une immersion dans la vraie vie pour évaluer correctement leur sens des responsabilités ? Pensez à votre propre vécu : les meilleures expériences ne sont-elles pas issues de la difficulté, de l’amertume d’un échec, ou de la fierté d’un succès ? En agissant ainsi, vous allez leur offrir des clefs vraiment précieuses.

Source : http://www.psychologies.com/

Ci-dessous le sujet abordé avec humour 🙂

Vous cherchez un professionnel de l'éducation ?

Découvrez sans plus attendre notre annuaire !

VOICI UNE SÉLECTION DE VIDÉOS SUSCEPTIBLES DE VOUS INTÉRESSER 

Envoyez-nous un mail

10 + 11 =