Des pratiques zen à l‘école

par | Sep 1, 2018 | A l’école, Blog | 0 commentaires

Relaxation, méditation, yoga… Depuis quelques années, les pratiques zen commence à prendre place au sein des classes, pour le plus grand bonheur des élèves et de leurs professeurs ! En effet, elles procurent de nombreux bienfaits aux enfants. Voici quelques exercices à mettre en place en classe.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, nos petits élèves Français occupent le 2ème rang après les élèves Japonais au niveau du stress ressenti. Et si tout cela se jouait dès les bancs de l’école ? Véritable fléau du 21e siècle, le stress touche aussi bien les adultes que les enfants. En effet, dès leur plus jeune âge, ils ont un quotidien très chargé. Et ce stress est néfaste pour le développement et les apprentissages de l’enfant.

Les pratiques zens à l’école apparaissent donc comme des voies possible pour pouvoir canaliser le stress et aider les enfants à se recentrer sur les apprentissages. La relaxation, ou la méditation par exemple, augmentent le bien-être général des enfants, permettent de mieux gérer leurs émotions gênantes telles que la peur, la colère et la tristesse, et du coup de réduire les conflits et d’améliorer l’ambiance en classe. Ces pratiques sont également propices à la concentration, à l’attention et donc aux apprentissages. Enfin, cela renforce la confiance en soi, la créativité et la mémoire des élèves, et ainsi leurs résultats scolaires.

Ainsi, si nous donnons de bons réflexes à nos enfants dès le plus jeune âge, nous avons plus de chances d’ancrer en eux les clefs de l’épanouissements. Voici quelques exemple à mettre en pratique afin d’appliquer une discipline positive au sein des classes.

  • Respirations :

Afin d’apaiser les enfants, le matin avant de commencer la classe, ou encore après une récréation, vous pouvez leur proposer cet exercice de respiration : Invitez-les à s’assoir confortablement, les mains sur les genoux et éventuellement les yeux fermés. Incitez-les à inspirer lentement par le nez, en gonflant le ventre, les poumons. Puis vider les poumons doucement sans faire de bruit, lentement. Expliquez-leu qu’à chaque expiration, ils font un peu plus partir toutes leurs tensions.

  • L’éléphant :

Cet exercice favorise la coordination et la concentration. Il s’agit ici de mettre l’oreille gauche sur l’épaule gauche, suffisamment près pour qu’une feuille de papier puisse tenir entre les deux. Tendre le bras gauche comme si c’était une trompe. Les genoux décontractés, le bras trace un huit couché dans le champ médian en commençant par le milieu pour aller vers la gauche. Les yeux suivent le mouvement. Pour une meilleure efficacité, le mouvement doit être effectué lentement, de trois à cinq fois l’oreille gauche sur l’épaule gauche puis de l’autre côté.

  • Le clown :

Cet exercice qui plaira aux touts petits vise à détendre les muscles du visage :

– La langue : faire claquer la langue contre le palais. Faire avec la langue le tour de l’intérieur de la bouche : commencer par le palais puis les dents d’un côté, le bas de la bouche, les dents de l’autre côté.
– Tirer la langue très fort, essayer de toucher le nez.
– Le nez : yeux ouverts, plisser les narines très fort, relâcher (plusieurs fois)
– Fermer les yeux très fort, relâcher (plusieurs fois)
– Fermer les yeux, sans contraction (doucement) et diriger le regard vers l’avant
– Terminer en posant les mains sans appuyer sur les yeux ouverts, les fermer, rester quelques instants ainsi.

  • Le crayon

Grâce à un simple crayon, vous pouvez aider les élèves à travailler leur attention. Chaque élève, assis à sa table, doit tenir un crayon devant soi en l’air par un bout avec deux doigts. Deux autres doigts de l’autre main viennent attraper le bas du crayon, lâcher le haut du crayon pour laisser le crayon tomber vers le bas. La main libre reprend à chaque fois le bas du crayon. Le crayon ne doit pas tomber par terre.

  • La méditation

De nombreux professeurs pratiquent la méditation dans leur classe. D’ailleurs, certains pays ont même remplacé les heures de colle par la méditation ! En effet, cette pratique offrent de nombreux bienfaits aux élèves, notamment en terme de concentration, de confiance en soi ou encore d’ambiance bienveillante en classe. Il existe même un kit de méditation gratuit destiné aux écoles, toutes les infos par ici : Kit de méditation école 

  • La fourmi :

Un des maux le plus fréquent chez les élèves est la douleur au poignet, due aux sessions d’écritures fréquentes. Pour décontracter les mains et les bras, faites-les se lever et mettre les bras le long du corps. Il s’agit ici de toucher avec une main son épaule, son coude, son poignet, les pliures des doigts, le bout des doigts de même avec l’autre main. Puis d’imaginer qu’une fourmi partant de l’épaule descend doucement jusqu’au bout des doigts. Balancer les 2 bras ensemble sur le côté de droite à gauche et d’avant en arrière plusieurs fois, afin de faire tomber les fourmis ! De même, si vous avez des mandarines ou balles de tennis à disposition, faites-la rouler entre le bureau et la paume de votre main.

Le site dessine moi une histoire a créé un super résumé des techniques zen à l’école ici : https://dessinemoiunehistoire.net/relaxation-maternelle/

Vous cherchez un professionnel de l'éducation ?

Découvrez sans plus attendre notre annuaire !

VOICI UNE SÉLECTION DE VIDÉOS SUSCEPTIBLES DE VOUS INTÉRESSER 

Envoyez-nous un mail

4 + 4 =